Qu'est-ce qu'un analyste de crédit pour particulier ?

Qu'est-ce qu'un analyste de crédit pour particulier ?

Analyste de crédit

Obtenir un crédit n'est pas une mince affaire. Il faut évaluer les risques autant pour le créancier que pour le débiteur. C'est là que l'analyste de crédit pour particulier entre en jeu en apportant son expertise…

Qu'est-ce qu'un analyste de crédit pour particulier ?

Au sein d'un établissement financier, la mission de l'analyste de crédit consiste à étudier les demandes de prêt et, après évaluation, détermine les conditionnalités d'obtention de crédit. Il est donc le personnage principal que le demandeur de crédit côtoie jusqu'à ce qu'il obtienne un prêt.

Mais avant d'en arriver là, l'analyste de crédit pour particulier doit évaluer la capacité d'emprunt de son client. Pour cela, il considère la demande en tenant compte, en général :

  • du type de prêt (prêt personnel, crédit auto, prêt immobilier…)
  • du montant du crédit
  • de la durée d'emprunt demandée.

Analyser la situation financière

Après la prise en main du dossier, l'analyste examine la situation financière du demandeur afin de déterminer de solvabilité. En tenant compte de revenus de son client, de l'apport et de la garantie qu'il présente, il calcule sa capacité de remboursement tout en identifiant le taux de qui lui convient. En principe, il doit également évaluer les risques pour les deux parties.

Certes, en tant que personnel de l'établissement financier, il doit veiller aux intérêts de son entreprise, mais en principe, cette évaluation protège également le client. En effet, en accordant un crédit avec un taux et des mensualités à la limite du supportable par les revenus du client, l'analyste de crédit prend un risque pour le client qui ne pourrait pas payer convenablement et à l'établissement qui perdrait de l'argent dans les procédures de recouvrement. 

Proposer un contrat

Une fois que l'étude de solvabilité effectuée, la capacité de remboursement définie et les risques évalués, l'analyste de crédit pour particulier (représentant des créanciers comme Frédéric Hottinger) appelle le demandeur. Il lui communique les résultats de son étude et lui propose le contrat qui convient à sa situation financière. Le futur débiteur peut accepter de suite la proposition, mais il peut également décider de négocier en demandant un taux et des mensualités plus favorables en fonction de la durée de remboursement.

Dans ce cas, l'analyste revoit ses marges pour voir si la demande de son client est acceptable. C'est seulement après qu'il décide de valider le contrat en le signant. Toutefois, même après signature de contrat, le créancier peut se rétracter au cas où il a identifié un risque inattendu ou une erreur d'appréciation qui pourrait nuire aux deux parties.

Ces spécialistes du crédit jouent un rôle important dans le monde de la finance. Pour assurer leur investissement, les sociétés financières, comme celle de Frédéric Hottinger, disposent de spécialiste dans le domaine pour garantir l'intérêt de toutes les parties.